Cette race avancée d'aliens mimétiques possède une technologie pour imiter l'aspect et le comportement d'autres formes de vie. Ces êtres sont arrivés par la porte des étoiles en se faisant passer pour SG-6, puis ils ont pris l'apparence d'autres membres du SGC pour essayer de s'emparer de la base et, finalement, de conquérir la Terre.

Planète natale : P3X-118

Aspect : Leur véritable apparence est inconnue, car ces aliens sont couverts par un exosquelette ou une armure

Durée de vie : Inconnue

Communication : Ils communiquent comme la race dont ils ont pris l'apparence

Menace : Extrêmement hostiles et désireux d'envahir la Terre

Ennemis connus : Les humains

Forces de la race : Capables d'imiter parfaitement une autre forme de vie en reproduisant exactement son aspect. Un dispositif leur permet d'avoir accès à l'esprit et aux pensées de leurs victimes

Faiblesses : Un bip à tonalité spécifique soutenu perturbe les dispositifs. La forme de vie imitée par l'alien est placée en animation suspendue et reprend conscience si l'alien meurt, est déconnecté du dispositif ou traverse un vortex

241407506 10158413906822205 106484116938568845 n

Race moins évoluée que nous, les aliens de PJ2-445 sont ouvertement curieux mais passifs envers les visiteurs venus sur leur planète. Ils vivent en relation symbiotique avec leur environnement, en particulier avec une plante qui produit des ultrasons nécessaires à leur survie.

Planète : PJ2-445

Aspect : Chauves et nus, ils sont couverts d'une peinture corporelle qui leur fait une sorte de seconde peau. Certains portent des perles blanches autour du cou. Il n'y a pas de différences évidentes entre les mâles et les femelles. Les aliens n'ont pas de pouls détectable, et l'organe qui correspond au coeur est situé là où se trouverait l'estomac chez un humain.

Durée de vie : Inconnue

Communication : Rudimentaire. Ils utilisent aussi un chant aigu

Menace : Aucune

Forces de la race : Ils mènent une vie simple en complète harmonie avec leur environnement.

Faiblesses : Ils sont totalement dépendants de la fréquence ultrasonique émise par la flore particulière de la planète. Quand une plante est endommagée, le son est modifié, et les aliens tombent rapidement malades. Peu évolués, ils ne disposent pas d'outils ni de technologie.

 

Les plantes :
Ces plantes courent sous l'ensemble de la surface de la planète. Elles émettent en permanence un son sur des fréquences inaudibles pour l'homme, mais dont les aliens habitant cette planète ont besoin pour vivre.

Le SGC a d'ailleurs failli causer la mort de tous les aliens car l'U.A.V. s'était écrasé sur l'une des plantes, ce qui a entraîné un changement dans le son produit par ces plantes.

Ces plantes sont étranges dans le sens où elles sont capables de se rétracter ou au contraire sortir du sol en quelques secondes, ce qui est peu semblable à la vie végétale telle que nous la connaissons.

SG-1 a corrigé l'erreur due à l'U.A.V. en émettant le signal que la plante doit normalement produire. Les plantes se sont alors remises à émettre le bon son, puis sont toutes sorties du sol et ont fleuri.

Les Aschen, des humains avancés, savent transformer une planète en étoile. Incapables d'aller par le vortex sur des planètes situées hors de leur système solaire, ils ont formé la confédération Aschen avec leurs voisins. Mais leurs buts sont plus sinistres qu'il n'y paraît...

Planète : P4C-790

Aspect : Humain

Durée de vie : Inconnue, probablement allongée par un vaccin antivieillissement

Communication : Parlent la langue de SG-1

Personnages clés : Mollem et l'ambassadeur Borren

Menace : Très importante

Forces de la race : Grâce à leur technologie, les Aschen ont développé un vaccin antivieillissement, dont ils font volontiers bénéficier leurs alliés. Mais il permet de stériliser discrètement la population. Au bout de quelques siècles, les mondes ainsi désertés sont récupérés par les Aschen.

Faiblesses : Le manque d'humour et d'émotion dont ils témoignent a éveillé les soupçons des membres du SGC. Leur unité centrale contenait des informations qui ont mené à la découverte par Samantha Carter de leur plan secret d'arrêt de la croissance de la population terrestre.

Une race ancienne très avancée qui visite la Terre et l'étudie en secret depuis des milliers d'années. Pacifiques, Ils sont également garants du traité des planètes protégées.

Planète natale : Hala, Othala, galaxie d'Ida

Aspect : Petits et gris, de grands yeux

Durée de vie : Corps renouvelé une fois tous les 2000 ans

Langage : Ils comprennent de nombreuses langues et parlent en anglais aux membres du SG-1

Personnalités : Thor, chef suprême de la flotte ; Heimdall, grand scientifique ; Loki, chercheur généticien, Hermiod technicien du dédale

Niveau de menace : Nul. Race pacifique

Ennemis : Les Goa'uld ; les Réplicateurs

Forces : Race très avancée à l'intellect supérieur. Une des quatre Grandes Races qui ont inscrit des données dans la bibliothèque universelle

Faiblesses : Menacés d'extinction. Ils se reproduisent en transférant leur conscience dans de nouveaux corps clonés quand leur corps meurt. Les clonages ont affaibli l'espèce

1. Généralités

 


Ils ont une faible corpulence, une petite taille et ils sont de couleur grise. On peut les comparer aux extraterrestres de Roswell. Ils se reproduisent par mitose cellulaire renforcée (clonage), puis en transférant leur conscience dans leur nouveau corps, ce qui leur donne une très grande longévité.

Mais après des milliers de clonages (qui sont à chaque fois pratiqués à partir du matériel génétique du dernier clone), leur génome s'en retrouve altéré, et les Asgard sont désormais une race en voie d'extinction.

Ils faisaient partie de la très ancienne alliance des Quatre races, composée des Nox, des Anciens, des Asgard et des Furlings.

 


Ils se sont fait passer pour des dieux scandinaves auprès des peuples primitifs dans l'objectif d'en observer le développement.

Ils viennent de la galaxie d'Ida dans laquelle ils sont en guerre contre les Réplicateurs. Du fait que leurs portes des étoiles soient dans leur galaxie et non dans la Voie Lactée, il faut utiliser huit chevrons de la porte et une forte source d'énergie (utilisation d'un ZPM par exemple) pour les joindre. Ils restent cependant très présents dans la Voie Lactée.

 


Malheureusement, les Asgard est une race qui se reproduit par clonage et dont la physiologie se dégrade exponentiellement depuis la saison 5 de la série. Au cours du dernier épisode de la saison 10, les Asgard souhaitent faire don à l'humanité et à la Terre en particulier, de toutes leurs connaissances et de toutes leurs technologies comme leur héritage. Les Asgard sont en effet définitivement condamné et ont décidé de terminer leur existence collectivement pour échapper aux souffrances irrémédiables qui les attendent.

2. Technologies

 


Les Asgard sont largement plus avancés technologiquement que les Goa'uld. Ils maîtrisent la technologie de la téléportation, de la communication en projection holographique sur de très longues distances et ils sont capables de traverser la galaxie en quelques minutes. Ils possèdent des vaisseaux spatiaux furtifs qui ont notamment réussi à approcher la Terre de très près sans se faire repérer. Ils sont, pour la Terre, les seuls alliés de poids dans la guerre contre les Goa'uld et les Ori.

 


Les Asgard sont largement plus avancés technologiquement que les Goa'uld. Ils maîtrisent la technologie de la téléportation, de la communication en projection holographique sur de très longues distances et ils sont capables de traverser la galaxie en quelques minutes. Ils possèdent des vaisseaux spatiaux furtifs qui ont notamment réussi à approcher la Terre de très près sans se faire repérer. Ils sont, pour la Terre, les seuls alliés de poids dans la guerre contre les Goa'uld et les Ori.

Nous voyons dans l'épisode 10 de la saison 10 que les Asgard se rassemble sur une planète et qu'il la détruise avec eux pour éviter que leurs technologies tombent dans les mains des Ori.

les asgards

Les cristaux d’unité sont des formes de vie non-biologiques, composées d’énergie, venant d’une planète qui présente des niveaux électromagnétiques élevés. Les cristaux rencontrés par SG-1 ont été rassemblés par les goa’uld et presque détruits par les décharges d’énergie des longs-bâtons.

Planète : P3X-562

Aspect : De l’énergie qui adopte la forme de grands cristaux de quartz bleus, avec un bouquet de plus petits cristaux à la base.

Durée de vie : Inconnue

Communication : Ils peuvent communiquer dans n’importe quelle langue

Menace : Un contact peut provoquer un choc, voire la mort, mais les cristaux ne cherchent pas à faire du mal.

Ennemis connus : Les Goa’uld

Forces de la race : Les cristaux d’unité peuvent reproduire d’autres formes de vie. Ils ont des sentiments, sont intelligents et cherchent à aider les autres.

Faiblesse : N’étant pas des êtres biologiques, les cristaux ont peu de moyens de se défendre. Un contact peut blesser, mais ce n’est pas leur intention. S’ils ne restent pas dans l’environnement électromagnétique adéquat, leurs champs d’énergie finissent pas se désintégrer.

les cristaux d'unités

Quand une sonde est allée sur P9C-372, une forme de vie dangereuse s'est infiltrée au SGC. L'entité, un être basé sur l'énergie, est arrivée par un vortex sortant avec les signaux émis par la sonde, en utilisant son transmetteur. Arrivée au SGC, elle a envahi tous les ordinateurs.

Planète : P9C-372

Aspect : Forme de vie basée sur l'énergie. Similaire à un programme informatique, elle est aussi complexe qu'un brin d'ADN.

Durée de vie : Inconnue

Communication : Après avoir piraté la base de données linguistiques, l'entité a utilisé la langue de SG-1.

Menace : Élevée

Force de la race : Peut voyager par un vortex sortant. L'entité a bloqué les systèmes du SGC et est rentrée dans les ordinateurs, avant d'envahir Carter. Cette créature a affirmé qu'elle aurait tout détruit si le processus de transfert n'avait été interrompu.

Faiblesses : Les ondes radio de la MALP ont contaminé P9C-372, avant que les créatures ne puissent s'en apercevoir. L'entité avait besoin d'un apport constant d'énergie pour survivre, et elle était limitée par les capacités mémorielles de ce qu'elle avait envahi.

Cette race d’aliens, très avancée, a banni les Goa’uld de sa planète des milliers d’années plus tôt. Ces êtres peuvent changer leur aspect. Ils ont pris la forme d’esprits animaux tribaux pour coexister en paix avec les Salish, une race d’indiens d’Amérique réduite en esclavage par les Goa’uld.

Planète natale : PXY-887

Aspect : Sous leur forme naturelle, ils sont humanoïdes avec quatre branchies à la place du nez et une peau veinée violette. Ils portent de longues tuniques argentées qui cachent leur corps. Ils peuvent se métamorphoser et prendre l’aspect d’autres créatures

Durée de vie : Inconnue

Communication : Anglais

Personnages principaux : T'akaya (apparaît sous la forme d'un loup) et Xe'Is (adopte l'apparence d'un corbeau)

Menace : Attaqueront pour protéger les Salish. Ont confiance en O’Neill mais se méfient du SGC

Ennemis connus : Les Goa’uld

Forces : Pouvoirs de métamorphose. Ils peuvent aussi faire disparaître les gens et provoquer des destructions massives

Faiblesses : Affectés par le pistolet Zat : une seule décharge suffit à les tuer

les esprits


De toutes les races de la Voie Lactée, les Furlings ont probablement fait partie des plus avancées. Mais paradoxalement, c'est aussi une des plus mystérieuses.

En effet, les Furlings faisaient partie de l'Alliance des Quatre Grandes Races, avec les Anciens, les Nox et les Asgard. Ce qui laisse supposer que leur niveau technologique et leur civilisation étaient très avancés.
Mais très peu de vestiges de leur race ont été mis au jour. La première référence sur eux a été découverte sur PB2-908, la planète d'Ernest Littlefield (épisode SG1 01.10). Dans la salle de la bibliothèque, sur les murs sont représentées les langues de l'Alliance. Parmi celles des Asgard, des Anciens et des Nox, on peut distinguer celle des Furlings.
Bien sûr, à ce moment les humains ne savaient pas à quelles races ils avaient à faire, ce n'est que plus tard, quand O'Neill possédait le savoir des anciens, et que les Asgard lui apprirent l'existence de l'Alliance des Quatre Races, que l'on a pu mettre un nom sur ces écrits.

Quelques années plus tard, le colonel Maybourne contacta le SGC pour aller sur une planète qui était censée abriter des armes des anciens (épisode SG1 06.15). Mais sur la planète en question, le temple découvert se révéla être Furling de par les inscriptions qui y figuraient. Un téléporteur s'y trouvait également, et malgré les efforts du major Carter et d'une équipe de scientifiques, la technologie Furling ne put pas être mise en interface avec celle des humains. Ils étaient très avancés technologiquement.
Les Furlings avaient envoyé un message sur plusieurs planètes, les invitant à venir fonder une "utopie", à habiter en harmonie avec la nature. On peut supposer que, comme les Nox, les Furlings devait être un peuple sage.

Les cadavres retrouvés sur cette planète laissent penser qu'ils étaient humanoïdes. Cependant, rien ne prouve que ce fussent les leurs. Ou bien qu'ils aient uniquement habité sur cette planète, au vu du faible nombre de corps retrouvés. Le mystère des Furlings reste donc entier. Peut être la base de données des Anciens d’Atlantis, ou celle des Asgard, pourra apporter une connaissance plus approfondie sur cette race.

(Note : de par leur nom, O'Neill pense que les Furlings ressemblent à des nounours. De plus, dans l'épisode 200, le film réalisé par Martin Lloyd les montre sous cette forme, qui rappelle étrangement les Ewoks de Star Wars).

Les Gad-meer, attaqués par des ennemis militairement supérieurs, ont réagi en utilisant leur technologie pour construire un vaisseau exceptionnel. Celui-ci est capable de terraformer une planète pour répondre à leurs besoins... Afin de faire renaître leur civilisation.

Planète : Inconnue

Aspect : Aliens reptiloïdes à l'exosquelette dur, longues mains et grande queue

Durée de vie : Inconnue

Personnages clés : Lotan, le représentant créé par le vaisseau gad-meer

Menace : Aucune

Forces de la race : Technologie avancée. Des échantillons des tissus de tous les êtres vivants du monde gad-meer sont stockés sur leur vaisseau. Il contient aussi les connaissances scientifiques, mathématiques, médicales, artistiques et philosophiques de 10 000 ans de civilisation. Le navire est capable de créer des êtres vivants

Faiblesses : Physiologie basée sur le soufre. Ils ont fui leur planète pour échapper au génocide. Le vaisseau peut terraformer une seule planète. Le processus ne peut être interrompu, sinon la race gad-meer s'éteindrait.

Les Goa'uld sont l'une des espèces dominantes de notre galaxie. Ce sont des parasites sous forme de serpents qui prennent la force de leurs hôtes humains. Ils possèdent une soif de pouvoir et aiment se faire adorer comme des dieux.

Ils ont asservi un grand nombre de mondes dont ils utilisent les habitants comme hôtes, soldats, mineurs ou encore comme esclaves personnels.

Biologie et développement

Les Goa'uld sont des êtres symbiotiques qui naissent de mères asexuées, appelée « Reines Goa’uld ». Dans le processus de création, chaque nouveau symbiote hérite génétiquement de la mémoire de tous ses ancêtres. Il faut un certain temps après leur création pour que les Goa'uld soient capable de faire quelques choses d'eux même, ils ont besoin d'être aidé. Ils doivent rester dans un bassin et être en contact régulièrement avec du courant électrique.

Les symbiotes immatures sont généralement incubés dans des poches créées dans les abdomens des Jaffa, de redoutables guerriers à leurs services. Cela prend plusieurs années à un symbiote pour devenir mature et pour qu'il soir prêt à prendre un hôte.

Physiologiquement, le Goa'uld diffère légèrement d'un symbiote à l'autre. Les plus jeunes Goa'uld ont tendance à être blanc et avoir des yeux noirs. Par contre, les plus vieux et les matures sont plutôt gris ou vert. La majorité des individus de l'espèce possèdent quatre yeux rouges brillants et se complaisent dans un environnement aquatique.

Les symbiotes mature depuis longtemps sont capables de sauter des distances assez grande et cela malgré leurs formes. En utilisant leurs puissantes mâchoires munies de quatre fourches, ils creusent à l'arrière du cou de la victime pour s'introduire dans le corps. Une fois dans celui-ci, ils s'attachent autour de la colonne spinale supérieure ainsi que dans le cerveau. Instantanément, le Goa'uld prend le contrôle physique de son hôte et lui supprime sa volonté et ses propres initiatives.

Les symbiotes Goa'uld ont d'incroyable capacités régénératrices, et avec l'aide d'un sarcophage, ils sont capables de vivre des centaines de milliers d'années dans le corps de leurs hôtes. Une fois qu'un Goa'uld est assez mature pour utiliser ses capacités régénératrice, il est placé dans la poche d'incubation d'un Jaffa durant une cérémonie connue sous le nom de « Prim’ta ».

Historique

Les Goa'uld sont originaire de la planète P3X-888. Il y a fort longtemps, les Goa'uld infestèrent les Unas, une autre espèce indigène de ce monde. Ensuite, ils apprirent à utiliser la porte des étoiles et ils quittèrent cette planète.

Pendant un grand nombre d'année, l'espèce fut presque proche de l'extinction étant dans l'incapacité de trouver assez d'hôtes jusqu'à ce que Râ découvrit la planète terre et les humains primitifs qui l'habitaient. Râ prit le corps d'un jeune garçon et ensuite éparpilla à travers la galaxie des humains pour s'en servir comme esclaves.

Les Goa'uld ont créé les Jaffa pour se servir d'eux. Ils sont à la base de simples humains transformés par les reines Goa'uld. Les Jaffa sont devenus des incubateurs pour les larves, mais ils servent aussi de soldats. Via ce procédé, la chance de survie des Goa'uld fut augmentée.

Il est même possible que dans les temps antiques des Goa'uld aient occupé la terre en se faisant passer pour des dieux ou des déesses dans diverses civilisations.

Culture

La société est de type féodale. Leur hiérarchie est régie par des seigneurs, une douzaine d'entre eux sont les plus puissants et sont capable de faire la guerre pour les ressources d'une planète.

Au sein de la race des Goa'uld, on trouve une minorité appelée Tok'ra dont le but est de contrer la domination galactique des Goa'uld. Les Tok'ra, contrairement aux autres Goa'uld, vivent en symbiose avec leurs hôtes qui peuvent reprendre le contrôle du corps quand ils le désirent.

Ces dernières années, les Tok'ra sont devenus de plus en plus gênant pour les seigneurs Goa'uld, qui essayent de les éliminer.

Sans les Jaffa, les Goa'uld ne sont rien que des parasites. Pour réussir à maintenir leurs dominations sur les planètes conquises, ils se font passer pour diverses divinités de la mythologie, de telle sorte que les habitants leur obéissent.

Aujourd’hui

Jadis Seigneurs incontestés régnant d’une main de fer sur la galaxie, tyrans millénaires oppressant des millions d’esclaves, Dieux omnipotents ayant forgés des centaines de culture. Jadis pouvoir inébranlable s’étendant sur tout et sur tous, les Goa’uld ne sont plus aujourd’hui que l’ombre de la grande puissance d’hier.

Beaucoup ont œuvrés en ce sens, durant plusieurs milliers d’années : Tok’ra, Jaffa, humains, Asgard – et même, d’une certaine façon, Réplicateurs – ont combattus chacun à leur manière afin de renverser les despotes. Beaucoup ont soufferts, beaucoup ont péris, et les peuples alliés de la Voie Lactée doivent tout faire pour que cette menace malgré tout encore présente ne ressurgisse jamais.

 

Kree!! Apprenez la langue des Goa'uld et ne soyez plus un Ajak!!

Fabriqués en laboratoire par Anubis, les supersoldats, ou guerriers kull font parie des ennemis les plus dangereux rencontrés par SG-1. Teal'c, Sam et Jacob ont vus des milliers de ces créatures quand ils sont allés sur la planète où les soldats sont manufacturés et entraînés par Anubis.

Planète : Tartarus

Aspect : Grands soldats semi-mécaniques, en armure noire brillante

Durée de vie : 5 semaines maximum

Menace : Élevée

Ennemis : Toute personne non associée à Anubis et à ses armées

Forces : Le guerrier kull est parfaitement entraîné. Il est impossible de traverser son armure par des moyens classiques. Des armes intégrées dans ses avant-bras se déclenchent au moyen d'un bouton placé dans la paume de la main

Faiblesses : la conception génétique du guerrier le rend lent et maladroit. L'effort de la bataille et les muscles hypertrophiés demandent un apport d'oxygène impossible à assurer très longtemps. Le soldat meurt au bout d'un mois, d'un dysfonctionnement pulmonaire

 


Dimensions

Hauteur : 3 m
Poids : 140 kg
Poitrine : 1.65 m
Portée : 2.20 m
Créateur : Goa'uld

La technologie de l'armure a été adaptée par le Goa'uld Telchak à partir d'un dispositif des Anciens. Anubis a vaincu Telchak, mais n'a pas découvert l'appareil. Daniel Jackson a supposé qu'Anubis, après son ascension, avait acquis les connaissances nécessaires et construit son propre dispositif, qu'il a utilisé pour créer le supersoldat afin de vaincre les autres grands maîtres.

 


L'armure

Quand Teal'c et Bra'tac ont affronté le soldat, le blindage léger de l'armure a absorbé l'énergie de deux longs-bâtons et de neuf tirs de zat sans dégâts visibles. L'armure peut résister à tout type d'arme antiblindage. Le matériau est fait d'une fibre au tissage serré similaire au kevlar. Un petit objet très pointu, comme une fléchette avec une pointe en trinium, peut percer ce matériau.

Les fléchettes de Carter

Le major Carter a conçu des fléchettes à bout fin en trinium, remplies d'un puissant sédatif, puis tirées dans l'armure du guerrier Kull. Le soldat devait théoriquement être prisonnier d'un champ de force Tok'ra, qui permet aux objets d'entrer mais pas de sortir. Toutefois, lorsque le guerrier Kull a été enfermé et que deux fléchettes ont été tirées, celui-ci n'a montré aucune réaction au sédatif et il est sorti du champ de force. Quand des explosifs ont été utilisés, le guerrier est passé à travers les explosions sans être affecté.

 


Le contrôle mental

Les Goa'uld utilisent des techniques de lavage de cerveau sophistiquées afin de programmer le guerrier pour une mission spécifique. Son esprit affaibli et altéré et son armure impénétrable permettent au soldat de surmonter presque tous les obstacles pour arriver à sa cible. Cet être amélioré peut aussi survivre jusqu'à dix minutes dans une cellule sans système environnemental.

 


La génétique

Le coeur et les poumons du soldat sont améliorés pour fournir assez de sang et d'oxygène aux muscles hypertrophiés. Ce concept déséquilibré signifie que même un symbiote Goa'uld ne peut maintenir longtemps le corps en vie. A cause de l'effort de la bataille et du stress infligé au corps, le guerrier meurt d'un dysfonctionnement pulmonaire dans une période de trois semaines.

 


Les armes

Le guerrier possède des armes au naquadah fixées sur les avant-bras. Déclenchées par un bouton caché dans la paume du gant, elles lancent des rayons de plasma très puissants, provoquant de grandes blessures circulaires. Trois décharges à 10 m de distance suffisent à tuer un humain.

Le concept

Le guerrier a été créé en laboratoire, puis doté de la vie après avoir atteint sa maturité. On le sait grâce à la présence d'une signature d'énergie particulière dans les cellules de son corps. Les données sont similaires à celles des effets résiduels de l'utilisation d'un sarcophage.

 


Le casque

Fusionné avec le crâne, le casque est équipé d'une visière à infrarouges et d'un filtre respiratoire. La tête est entourée d'une sorte de liquide amniotique qui protège le visage et le crâne à l'intérieur du casque. Le dispositif respiratoire est conçu pour que le maximum d'oxygène parvienne au guerrier, car il s'agit d'un Jaffa fabriqué par manipulation génétique doté d'organes et de muscles extrêmement développés.

 

Ces énormes insectes se reproduisent très rapidement en réécrivant l’ADN de leurs victimes avec leur venin. Une personne infectée se métamorphose en une dizaine de ces insectes, se reproduisant à leur tour d’une manière exponentielle.

Planète natale : BP6-3Q1

Aspect : Très grands insectes volants proches d’un croisement entre une libellule et un scorpion

Durée de vie : Inconnue

Communication : Aucune

Menace : À considérer comme extrêmement hostiles

Ennemis : Les humains

Forces de la race : Comme il y a beaucoup de ces énormes insectes sur BP6-3Q1, on peut supposer que toute la population humaine a été transformée en insectes en un court laps de temps. Des essaims de plusieurs millions de sujets peuvent se former en six à huit semaines. Leur venin modifie l’ADN de leurs victimes, provoquant leur métamorphose en un grand nombre de nouveaux insectes - une conversion à quantité égale de matière, équivalente à celle du sujet d’origine.

Faiblesses : Le venin de l’insecte peut être contré par un inhibiteur d’ARN, qui inverse la transformation de l’ADN de la victime.

Les Jaffa sont des humains avec une larve Goa'uld dans leur poche ventrale. Ils descendent des êtres humains de la Terre mais leur planète mère est Dakara, car c'est à Dakara que les Goa'uld implantèrent une de leurs larves pour la première fois dans le ventre d'un humain. Ils sont utilisés par les Goa'uld comme hôtes pour leurs larves et aussi comme guerriers. Les Jaffa vénèrent ces derniers, qu'ils considèrent comme des dieux, leurrés par leur avance technologique. Ils sont réduits en esclavage par les Goa'uld.

Vers l'âge de 12 ans a lieu pour un Jaffa le rituel de la prim'ta : sa poche ventrale est ouverte par les prêtres et une larve Goa'uld y est déposée. Celle-ci va donner au Jaffa une force physique considérable, une espérance de vie longue (200 ans environ) et une immunité totale contre les maladies, mais il ne pourra pas l'enlever sous peine de mourir rapidement. Cette larve va grandir jusqu'au jour où elle sera mature, c'est-à-dire qu'elle sera devenue un symbiote Goa'uld. À ce moment, elle est retirée, implantée à un humain qui deviendra un Goa'uld, et une nouvelle larve est implantée dans la poche ventrale du Jaffa.

La légende raconte que la première prim'ta eut lieu dans le Temple de Dakara (sur la planète du même nom) qui est le lieu le plus sacré de la religion Goa'uld, il y a des millénaires.

Les Jaffa sont divisés en clans, chacun étant au service d'un Goa'uld, qu'ils prennent pour un dieu et qu'ils doivent vénérer comme tel, et cela depuis 10 000 ans. On reconnaît leur clan au tatouage qu'ils portent sur leur front : par exemple les Jaffa au service d'Apophis ont un tatouage en forme de serpent. Il est de couleur noire pour les simples guerriers, les femmes et les enfants. Il est en or massif pour les Grands Prêtres et les Primats. La douleur provoquée par la coulée de l'or est nécessaire puisqu'elle prouve le courage du Jaffa en question.

Un Primat est un Jaffa qui a la confiance de son maître et qui est chef de sa garde personnelle.

En 1997, l'équipe SG-1 fut faite prisonnière par Apophis. Elle fut libérée par Teal'c, le Primat d'Apophis, qui avait compris que les Goa'uld n'étaient pas des dieux et qui a vu ainsi une occasion d'avoir sa liberté. Ce fut le début de la Rébellion des Jaffa libres de notre ère moderne. Elle ne comptait que deux membres au début : Teal'c, membre de SG-1 et son ami et mentor Bra'tac, grand prêtre d'Apophis et ancien Primat de celui-ci. Cependant, il y avait déjà eu une autre rébellion de Jaffa dans le passé. La tribu des Sodan fut en effet la première à se rebeller contre leur Goa'uld il y a plus de 5000 ans. Les Sodan se cachèrent ensuite et plus personne n'entendit parler d'eux depuis, jusqu'à ce que l'équipe SG-1 parte à leur recherche dans la saison 9. La sanglante guerre entre les Grands-Maîtres déclenchée après la mort de Râ en 1996 et les victoires terriennes contre ceux-ci ouvrèrent les yeux à de nombreux Jaffa qui se joignirent à la Résistance. Ils purent ainsi former une véritable armée avec des vaisseaux. Le dernier acte de cette guerre eut lieu en 2004. Les Réplicateurs ont trouvé notre Galaxie et ils ont tenté de l'envahir, anéantissant la plupart des mondes de l'Empire Goa'uld. De plus, le plus puissant Goa'uld à ce moment, Baal, ne put empêcher les Jaffa Libres de prendre possession du Temple de Dakara, ce qui prouva aux nombreux Jaffa encore au service des Goa'uld que ceux-ci n'étaient pas des dieux.

Les Jaffa sont maintenant libres. Ils sont gouvernés par un Haut Conseil, dont Gerak a été le premier président. Le nombre de sièges au conseil est attribué par clan en fonction de la puissance militaire de ceux-ci. Les Jaffa sont cependant au bord de la guerre civile depuis qu'une nouvelle menace est apparue : les Ori. En effet, certains Jaffa sont convertis à la religion des Ori. Or, pour un croyant de cette religion, exterminer les infidèles est un devoir. Gerak lui-même s'est converti à la nouvelle religion et il est devenu un Prêcheur des Ori. Teal'c et Bra'tac tentent d'éviter la confrontation. Et Gerak finit par trahir les Ori qui l'immolent sur le champ. Mais il reste encore des adeptes des Ori parmi les Jaffa.