Lors de l'épisode 02.04, sur la planète P7J-989, SG-1 a découvert une interface humain/machine. L'analyse préliminaire a montré que le dispositif reflétait un niveau de technologie bien supérieur à celui des neurobiologistes et des ingénieurs de la Terre. Après la mission de SG-1, SG-7 a été envoyé étudier la machine RVAS.

Origine de la machine sur P7J-989

On sait peu de choses sur les créateurs de la machine RVAS. Le Gardien a informé SG-1 que sa planète P7J-989 était inhabitable à cause d'une catastrophe chimique survenue 1 022 ans auparavant. Les survivants se sont placés en animation suspendue pendant que la planète se régénérait.

Quand SG-1 est allé sur P7J-989, les utilisateurs de la machine RVAS, appelés les Résidents, ignoraient que leur planète s'était régénérée. Le Gardien avait abusé de ses pouvoirs en leur dissimulant cette information.

Les Résidents doivent utiliser leurs propres souvenirs ou fantasmes pour créer des univers virtuels, sauf si on ajoute de nouveaux logiciels sous la forme d'utilisateurs supplémentaires. Voilà pourquoi des membres de SG-1 ont été capturés. Leur expérience était nécessaire pour apporter de la diversité aux mondes virtuels.

Capacité de la machine

Grâce au dispositif RVAS, l'utilisateur revit ses souvenirs dans un univers virtuel très réaliste. Habituellement, les machines RVAS sont connectées en série pour permettre aux différents utilisateurs d'interagir dans le monde virtuel. Il n'y a pas de limites à ce qui peut être créé, mais les souvenirs les plus intenses fournissent la meilleure base pour les réalités virtuelles. Les fantasmes des utilisateurs peuvent aussi être copiés. Dans le monde virtuel, l'utilisateur garde son libre arbitre et peut en sortir à tout moment. Mourir dans le monde virtuel peut être une expérience très intense, donc pas vraiment conseillée. Mais l'utilisateur ne meurt pas dans le monde réel. Dans ce cas, la machine RVAS est réinitialisée, ou le programme redémarre à zéro.

Fonctionnement

Le fonctionnement de la RVAS est entre les mains du Maître de domaine ou Maître du jeu. Grâce à l'ordinateur central, le Maître du jeu conserve le contrôle total de l'environnement virtuel. Des années d'entraînement et de pratique sont nécessaires pour jouer ce rôle. Si le Maître du jeu est inexpérimenté, il peut endommager le cerveau des Résidents. En monitorant les désirs des utilisateurs, le Maître du jeu crée un monde virtuel et édicte ses règles d'utilisation et d'accès. Il conserve le contrôle en s'interfaçant avec le système RVAS. Il est aussi libre de se déplacer dans le monde virtuel d'un utilisateur. Un bracelet spécial (dont le double existe dans le monde virtuel) lui permet de se connecter à l'ordinateur et d'apporter tous les changements nécessaires.

Fonction mécanique

À travers de petites incisions crâniennes, des implants minuscules sont placés dans le cortex cérébral de l'utilisateur. La configuration neurale du cerveau est alors analysée et stimulée. Les souvenirs sont téléchargés dans l'ordinateur centrale via des fibres optiques à grande vitesse. L'ordinateur génère ensuite un monde virtuel interactif. L'ordinateur garde un canal ouvert en permanence avec l'utilisateur, afin de pouvoir effectuer rapidement les modifications de la réalité virtuelle. Des implants placés le long de la moelle épinière de l'utilisateur contrôlent les fonctions volontaires et involontaires de son corps. Ces implants, plus ceux installés au niveau de l'abdomen, pourvoient aux besoins du corps, le gardant ainsi en état d'animation suspendue.

 

Les Tok'ra ont développé une technologie pour creuser des cavernes et des tunnels souterrains grâce à des cristaux spéciaux. Portables, ces cristaux aux formes et aux couleurs différentes permettent de créer des tunnels de diverses longueurs.

Chaque cristaux est spécifique pour construire tel type de galerie, des grandes galeries, des petites, avec une table et des chaises ( conseil tok'ra), etc...

 

La nouvelle équipe SG-1 a découvert le bâton des prêcheurs quand la conscience de Daniel et de Vala a été transférée dans le corps de deux habitants d'une lointaine galaxie, contrôlée par les Ori. A cette occasion, il a servi à ressusciter Vala, mais ce mystérieux objet recèle bien d'autres possibilités...

Créateurs

Le bâton a été conçu par les Ori et doté de leurs pouvoirs. Les Ori l'ont créé pour leurs Prêcheurs, les missionnaires qu'ils envoient sur de lointaines planètes pour convertir leur peuple à la religion des Origines. Les Prêcheurs - des humains artificiellement avancés - doivent se servir du bâton pour amplifier leurs pouvoirs afin de démonter la puissance des Ori et de contrôler les incroyants. Les Ori savent qu'il est vital pour eux de fournir ces bâtons à leurs Prêcheurs, afin de rallier à leur religion le plus de personnes possible.

Capacités du dispositif

Le bâton des Prêcheurs a de nombreux usages. Il amplifie les pouvoirs des Prêcheurs et peut ressusciter les morts. Il soigne les maladies en émettant des ondes d'énergie guérisseuse. Il peut lancer un rayon d'énergie cinétique puissant, provoquer des tremblements de terre et transporter des esprits vers la galaxie des Ori. Il peut transformer un Jaffa en Prêcheur, activer des satellites, faire d'un Jaffa un zombie voué à la mort et à la destruction, activer d'immenses vaisseaux de guerre ori, et enfin il permet au Prêcheur de s'autodétruire. Il est probable qu'il ait bien d'autres pouvoirs, entre autres qu'il soit une arme redoutable et puisse téléporter le Prêcheur.

Instructions de fonctionnement

Le bâton ne peut être utilisé que par un Prêcheur, qui l'active au moyen de ses pouvoirs mentaux. Les capacités extraordinaires de cet objet sont donc complètement hors de portée de toutes les autres espèces. Le globe de couleur bleue situé au sommet a pour fonction d'intercepter la volonté de l'utilisateur et d'amplifier son pouvoir. Lorsque le bâton est en cours d'utilisation, le globe s'illumine. Par exemple, si le Prêcheur a besoin de se protéger d'un danger, le bâton produit une puissante vague d'énergie cinétique, qui irradie depuis l'extrémité. La poignée du bâton est faite d'un minéral brun particulier, un matériau quasi indestructible.

Fonction mécanique

Le globe de l'extrémité du bâton est très différent des autres équipements de technologie ancienne trouvés dans la Voie Lactée et dans la galaxie de Pégase. Il est bien plus perfectionné que la technologie simple à base de cristaux utilisée par les Goa'uld. Il ne peut être activé que par un Prêcheur, car les pouvoirs mentaux supérieurs de celui-ci font partie intégrante du fonctionnement de l'appareil. Le personnel du SGC n'a pas réussi à déterminer comment le globe est activé. En tant que source d'énergie, il est au moins l'équivalent d'un E2PZ, sinon plus. Le SGC a réussi à déterminer que le globe était probablement rempli d'un liquide conducteur des ondes cérébrales.

Merlin estimait que les Ori représentaient une grande menace pour la galaxie et pour les anciens. Alors que ceux-ci restaient passifs, Merlin a pris forme humaine pour concevoir une arme capable d'éliminer ses ennemis.

Dimensions

Longueur : 1,20 m

Poids : 35 kg

Matériaux : Pierre et cristaux des Anciens

Alimentation : Cristal des Anciens

Histoire

Merlin avait compris la menace que représentaient les Ori et leur soif de pouvoir, mais il savait que les autres Anciens n'entreprendraient aucune action pour se protéger ou empêcher les Ori de répandre leur fausse religion. Conscient que les Anciens lui interdiraient d'agir, Merlin a repris une forme humaine pour créer son arme. Il a caché ses recherches dans la grotte d'Avalon, sous Glastonbury Tor. Daniel Jackson a déchiffré les indices et a découvert, sur Camelot, des informations vitales concernant cette arme.

Les cristaux

L'arme est alimentée par des cristaux des Anciens. Une rangée de cristaux doit être placée à la base du dispositif dans un ordre précis pour que l'arme soit activée. Chacun d'entre eux possède une fonction particulière. Ils fournissent l'alimentation des composants de l'arme, et servent également à transférer les données de mise à feu.

Le Sangréal

La touche finale de la fabrication de l'arme est l'insertion du Sangréal. Cette pierre sacrée, d'un rouge brillant, constitue l'alimentation principale de l'arme. Elle a aussi été appelée, au fil des siècles, la Pierre de Sang ou le Saint Graal. On dit que Merlin la portait autour du cou, au bout d'une chaîne. Les mythes racontent que le roi Arthur et ses chevaliers sont partis de Camelot à la recherche du Sangréal. Pendant leur quête, ils se seraient rendus sur Castiana, Sahal et Vagonbrei.

La mise à feu

Lorsque l'arme est activée, elle envoie une onde à impulsions à longue portée. L'onde de choc voyage à très grande vitesse à travers la galaxie, et la fréquence de ses vibrations désintègre toute matière élevée. Alors que les bombes électromagnétiques produisent des ondes d'énergie plus fortes à proximité du dispositif, l'onde de choc de l'arme anti-ori garde une puissance identique, même après avoirs traversé une galaxie.

Le minuteur

On peut insérer un petit cristal bleu au sommet du dispositif pour le munir d'un minuteur. Le compte à rebours se règle sur la valeur souhaitée. Par défaut, elle est de cinq minutes. Une fois le minuteur enclenché, il est impossible de l'arrêter ou de modifier la durée.

Dans une version parallèle de 2010, la Terre semblait bénéficier d'une alliance profitable avec les Aschen, une race d'humains à la technologie avancée. Mais Carter et le Dr Fraiser, soupçonnant des raisons plus sinistres, ont utilisé le puissant ordinateur Aschen pour découvrir la vérité et élaborer un plan afin de modifier l'histoire.

Caractéristiques

Type d'ordinateur : Unité centrale parallèle basée sur les photons

Média de stockage : Holographique

Vitesse du processeur : 22 000 teraflops

Capacité de stockage : 6 millions de téraoctets

Terminal d'accès : Breveté, avec projecteur holographique de phase

Consommation d'énergie : 670 kilowatts (en moyenne)

Réseau : Fibre optique avancée

Créateurs : Les Aschen

Utilisateurs : Surtout les Aschen

Données complémentaires : Chaque terminal comporte trois consoles d'interface. Les Aschen affectent trois techniciens à chaque terminal.

Le projet Aschen

La science des Aschen, surtout dans le domaine génétique et médical, est nettement plus développée que celle de la Terre.

Le major Carter travaillait avec Mollem sur le projet de transformer Jupiter en un soleil miniature. Une méthode censée faciliter la colonisation des planètes extérieures, comme Mars et Uranus.

Mollem faisait confiance à Carter. Il lui a donné accès à l'unité centrale de l'ordinateur aschen. Carter s'en est servie pour trouver rapidement les données concernant le taux des naissances sur la Terre.


Unité centrale et terminal

Pour gérer l'intégration des sociétés humaines, les Aschen ont installé sur la Terre un système informatique beaucoup plus puissant que tous les ordinateurs de conception terrienne. Le personnel s'en sert pour surveiller et traiter tous les sujets liés aux opérations aschen, y compris différents projets scientifiques, la répartition de la technologie médicale, et la maintenance des archives et des statistiques sur les Terriens. Les Aschen accèdent à l'unité centrale de traitement et à la base de données par des terminaux spéciaux. Il en existe des dizaines, tous réservés au personnel aschen. Les informations de sauvegarde sont envoyées par la porte des étoiles sur P4C-970.


Instructions de fonctionnement

Chaque terminal comporte un projecteur holographique et trois consoles d'interface tactiles. Le projecteur holographique permet d'afficher les données sous forme d'images, de texte ou d'animation (ou d'une combinaison de trois). Cette visualisation tridimensionnelle permet aux Aschen d'assimiler rapidement les informations. La vitesse de l'affichage, son style et ses couleurs sont personnalisables. Les terminaux sont protégés par un mot de passe. Peu de Terriens sont autorisés à y accéder. Les consoles d'interface ressemblent à des claviers terriens classiques et sont également personnalisables. Des touches de raccourci permettent d'accélérer la vitesse de saisie.


Matériel informatique

Les ordinateurs terriens, même les plus rapides, traitent les informations bit par bit. L'ordinateur aschen est une unité « optique », basée sur la transmission de la lumière et non de l'électricité. Il peut donc traiter des millions d'informations « en parallèle ». Le stockage des données est également optique. Au contraire des ordinateurs terriens, à stockage magnétique, l'ordinateur aschen utilise un laser pour écrire et lire sur des matériaux à accès holographique. La récupération des données est plus rapide, et la capacité de stockage beaucoup plus importante. L'ordinateur central aschen installé sur la Terre est gardé dans un lieu secret.