Amenés sur Madrona par des aliens, les Madronans sont un peuple paisible dont la culture est centrée sur la clé de voûte, qui leur permet de contrôler les conditions météorologiques de la planète. Il est possible qu'ils soient des descendants des Terriens.

Planète : Madrona

Aspect : Humain, portant des vêtements de style polynésien

Durée de vie : Inconnue, 65 ans environ

Communication : Parlent la langue de SG-1

Personnages principaux : Le grand prêtre Roham et la princesse La Moor

Menace : Aucune. Les Madronans sont considérés comme des alliés de la Terre

Ennemis connus : Un groupe pirate du NID qui a volé la Clé de Voûte, ce qui aurait pu entraîner la destruction de Madrona

Forces de la race : Les Madronans peuvent contrôler le climat, et obtenir ainsi les conditions optimales pour des récoltes abondantes.

Faiblesses : Leur totale dépendance à leur Clé de Voûte. Si elle n'est pas activée, le climat de la planète se détraque et devient chaotique et dangereux. Les Madronans sont technologiquement primitifs, ne savent pas se servir de la porte des étoiles, et disposent de peu de moyens de défense.

Les Nox, des êtres doux, semblables à des nymphes, vivent en harmonie avec leur environnement. Ils sont une des races les plus anciennes et les plus avancées de notre galaxie, ils ont des capacités extraordinaires : guérir et même ressusciter les gens, et se rendre invisibles.

Planète natale : Leur monde d'origine, P3X-774

Aspect : Petits et ressemblant à des nymphes des bois. Leur coiffure et leurs vêtements sont conçus pour être invisibles parmi leur environnement forestier

Durée de vie : Le plus vieux a 432 ans

Forces de la race : Une technologie très avancée. Capables de rendre invisible à peu près n'importe quel être ou objet, les Nox peuvent ainsi détourner d'eux toute violence. Objectifs et impartiaux, ils peuvent guérir les malades et même ramener les morts à la vie.

Faiblesses : Leur refus absolu de faire du mal intentionnellement à d'autres êtres les conduit parfois à être pris entre deux feux, voire blessés

 


Les Nox sont une des races de l'Alliance des quatre grandes races avec les Asgard, les Furlings et les Anciens. Ils ont été rencontrés pour la première fois par SG1 sur P3X-774 (épisode SG1 01.07), mais rien ne dit qu'ils ne soient pas aussi présents sur d'autres planètes.

Ce sont de paisibles et discrets humanoïdes, assez ressemblant à des humains, et très proches de la nature. Certains d'entre eux vivent en pleine forêt. Leurs cheveux hirsutes, leurs habits plus semblables à des haillons qu'à de vrais vêtements, font qu'à première vue, ils semblent plutôt sauvages. Mais même s'ils paraissent très naïfs et vulnérables, il ne faut pas se fier aux apparences.

Ils sont extrêmement évolués au niveau biologique : leur espérance de vie peut atteindre des centaines d'années, ils sont télépathes, peuvent se rendre invisible eux même ou bien autre chose sans aucun appareil, se téléporter, et encore mieux, ils peuvent ressusciter les morts. Ils peuvent apprendre entièrement une langue en moins d'une journée !

Leur technologie est toute aussi évoluée : leurs cités flottent dans le ciel, ce qui suffit pour se rendre compte à quel point ils sont avancés. Ils ont aussi construits une porte des étoiles pour les Tollans.

 


Les Nox respectent profondément la vie, sous toutes ses formes, et se refusent à toute violence. Ils se contentent de se protéger et de protéger la vie autour d'eux. Quand SG1 fut tué par Apophis sur leur planète, les Nox n'hésitèrent pas à les ramener à la vie, mais aussi un des jaffas qui était tombé sous le feu de SG1. Ils ne se préoccupent pas vraiment des concepts de bien ou de mal.
De plus, alors même que les Nox savaient qu'Apophis viendrait les capturer, ils se contentèrent de ne rien faire, préférant attendre simplement que les choses se passent.

Comme ils se plaisent à le dire "Les plus jeunes n'écoutent pas toujours ce qu'on leur dit", phrase qu'ils utilisent à la fois pour désigner leurs enfants, mais aussi les races qui sont jeunes, comme les humains. Ce sont des êtres très sages.

Les oannes, race mystérieuse, habitent dans la mer. Similaires aux tritons des légendes terriennes, ils vivent dans des salles sous-marines aux technologies très avancées et disposent d’équipements pour manipuler la mémoire.

Planète : Milieu océanique

Aspect : Humanoïde amphibie avec des branchies au niveau du nez et du cou, et des mâchoires à tentacules. Ils ont une peau tachetée et des mains et des pieds palmés

Durée de vie : Des milliers d’années

Communication : Comprennent et parlent l’anglais

Personnages principaux : Nem, qui a enlevé le Dr Jackson lors de l'épisode 01.12, pour qu'il l'aide à découvrir ce qu'était devenue sa compagne, Omoroca

Menace : Aucune. Nem pense que les oannes et le SGC seront un jour alliés

Ennemis connus : Les Goa’uld. La compagne de Nem, Omoroca, a été tuée par le Goa’uld Belus

Forces de la race : Maîtrise une technologie sophistiquée, capable d’implanter de faux souvenirs et de récupérer des informations dans le subconscient. Dispose d’armes avancées et peut survivre sous l’eau et sur la terre

Faiblesse : Le langage. Nem ne comprend pas l’écriture akkadienne. Il a dû se fier au Dr Jackson pour lui donner des informations sur Omoroca

Il y a des millions d'années dans une lointaine galaxie vivait une race avancée, les Alterans, qui inventèrent les Portes des Étoiles. Ils étaient sur le chemin évolutif de l'Ascension. Une faction religieuse d'extrémistes, nommés "Ori", naquit et tenta d'imposer sa foi aux autres membres de l'espèce. Les Ori devinrent de plus en plus fervents dans leur croyance religieuse et imposèrent à leurs membres une vénération totale, sous peine d'élimination. Ainsi, au lieu d'entrer en guerre contre ces fanatiques, les Alterans, sensiblement pacifiques, quittèrent leur galaxie et voyagèrent durant des millénaires de galaxies en galaxies jusqu'a s'établir dans la nôtre. Ces Alterans furent par la suite nommés Anciens par les autres peuples de la Voie Lactée.

Les Ori ont ensuite effectué l'Ascension, et ils ont quitté leur corps pour faire migrer leur esprit dans un plan d'existence supérieur. Les Anciens ont également effectué l'Ascension. Mais, alors que ceux-ci vivent sans interférer avec le monde matériel, les Ori exigent des créatures dites inférieures, comme les humains, de les vénérer comme des dieux. C'est la condition pour que les Ori offrent l'Ascension à des créatures inférieures. Cependant, cette promesse d'Ascension est fausse. Les Ori ne souhaitent pas partager leurs pouvoirs. Leur différence avec les Anciens est aussi visuelle : quand ils apparaissent dans notre plan d'existence, les Anciens ont la forme d'une sorte de fantômes d'un blanc immaculé et informe (même s'ils peuvent apparaître avec une forme humaine) alors que les Ori sont une sorte de fantômes de feu.

Religion

Les Ori exigent que les humains les vénèrent tels des dieux. Ils anéantissent ceux qui refusent de se soumettre à leur volonté. Même si ce ne sont pas des dieux, l'Ascension leur procure des capacités inimaginables. Ils n'ont donc aucun mal à se faire passer pour des dieux.

Le plus haut représentant des Ori dans le monde matériel est un humain appelé le Doci. Il vit dans la cité des dieux sur Celestis. Il est l'intermédiaire direct entre le monde matériel et les Ori, ceux-ci pouvant parler directement en s'incarnant brièvement en lui.

Au niveau inférieur, la religion des Ori (appelée la Voie des Origines ou simplement les Origines) est propagée à travers l'univers via les Prêcheurs.
Ce sont des humains particulièrement fanatiques à qui les Ori ont transmis de grands pouvoirs, grâce à une sorte de rituel pratiqué devant les "flammes de l'illumination" sur Celestis.
En échange de la foi, les Ori promettent aux Prêcheurs et aux autres fidèles l'Ascension lors de leur mort, sans passer par la méditation normalement nécessaire pour cela. Cette promesse, alliée à la menace de mort en cas de non croyance, explique la dévotion pleine et entière des fidèles des Ori.

Les Prêcheurs sont ce que les Goa'uld nomment Hok'Taur, des humains évolués, c'est-à-dire ayant un cerveau très développé pouvant être utilisé à plus de 50%, à la limite de l'Ascension (qui peut être effectuée naturellement lorsque plus de 80% du cerveau est utilisé).
Les modifications effectuées sur leur corps sont si violentes qu'ils en deviennent aveugles. Leurs yeux deviennent laiteux et leur visage est affaissé de rides à cause du rituel. Par la suite, ils sont capables de faire preuve d'extraordinaires capacités de télékinésie : soulever des objets à distance, arrêter les balles ou étrangler quelqu'un à distance. Les Prêcheurs peuvent également faire appel à des pouvoirs spéciaux via leur sceptre.
Ils peuvent engendrer des virus à partir de leur ADN, soigner des blessures ou encore ressusciter des morts, voire s'immoler. Le premier Prêcheur envoyé dans la Voie Lactée s'immola lui-même à l'aide de son bâton de pouvoir dans le but d'intimider les hommes du SGC et le chef de la nation Jaffa dans l'épisode 9.03. C'est une preuve supplémentaire de leur fanatisme exacerbé. En revanche, il semblerait que l'auto immolation soit aussi un moyen de protection qui serait implanté par les Ori dans le corps des Prêcheurs, dans le cas où ceux-ci se retourneraient volontairement contre leurs dieux.
C'est le cas de Gerak dans l'épisode 9.11, parce qu'il avait aidé la Terre à l'encontre de la volonté des Ori. Son corps s'est enflammé instantanément, ne laissant aucune trace derrière.

Lorsqu'ils mènent une croisade, les Ori placent sous les ordres des Prêcheurs des combattants de base, des croisés fanatiques, afin de les appuyer en combat.
Les Prêcheurs ne peuvent en effet pas à eux tout seuls s'opposer à des armées entières, étant donné que leurs capacités psychiques consomment forcément beaucoup de leur énergie.
Les Croisés fanatiques portent des côtes de maille métalliques et parfois des casques. Ils se battent au corps à corps à l'aide d'une épée, ou à distance à l'aide d'un épieu qui peut projeter des salves énergétiques, de la même façon qu'une lance Jaffa. Les Croisés se déplacent habituellement en groupe d'une dizaine de combattants, menés par un Prêcheur.

Le livre sacré de cette religion Ori s'appelle le Livre des Origines.

Au-delà de l'ego, la raison de la mégalomanie des Ori à se faire vénérer comme des dieux par le plus de monde possible a un but plus terre à terre, révélé par Orlin, un Ancien (épisode 9.10). L'énergie mentale dégagée par les fidèles accroît la puissance des Ori, ce qui les pousse à vouloir convertir l'univers entier. De plus, les Ori n'accomplissent pas leur promesse ; ils n'élèvent pas les fidèles et les Prêcheurs lors de leur mort. Un Prêcheur des Ori dévoile la raison de l'intérêt des Ori pour la Voie Lactée dans l'épisode 9.11 : ils viennent pour détruire les Anciens élevés.

La société des Ori

La société Ori est organisée sous forme de petits villages qui sont construits souvent de la même façon. Ils possèdent tous un temple dédié aux Ori, ainsi qu'une place centrale portant une construction de la forme de "La Marque du Nouvel Age", le crochet avec un ovale au centre. Cet autel de pierre leur sert soit à immoler des gens en place publique pour les "purifier", soit à punir des blasphémateurs éventuels par des tortures simples (Ex: Priver quelqu'un de nourriture et d'eau pendant plusieurs jours).
C'est également sur cette place que, plusieurs heures par jour, les habitants sont conviés à se réunir pour la prosternation quotidienne. Chaque village est généralement géré par un administrateur désigné par les Prêcheurs.
L'administrateur possède les pleins pouvoirs dans le village et peut même décider si blasphème il y a ou pas. Dans cette société convertie, les Prêcheurs sont là pour deux rôles : Ils contribuent aux prières quotidiennes en venant dispenser la parole des Ori, et ils viennent également jouer les inquisiteurs pour traquer toute forme de rébellion naissante.
C'est dans ces villages que sont généralement recrutés les troupes de fanatiques qui servent aux Croisades.

Contact avec notre Galaxie

Les Ori ne connaissaient pas la Voie Lactée au départ. Notre galaxie était cachée par les Anciens pour éviter de tomber sous la domination de leurs frères ennemis, les Ori. Mais, un jour, un appareil de communication a été découvert par SG-1 en Angleterre. Avec lui, Daniel Jackson et Vala Mal Doran ont transféré leur esprit dans les corps d'un couple se trouvant sur une planète de la galaxie des Ori.
Les Ori ont ainsi appris l'existence de la Voie Lactée, et le Doci ordonna le lancement d'une Croisade dans le but de convertir notre galaxie aux Origines.
Des Prêcheurs sont dès lors envoyés sur de nombreuses planètes de notre Galaxie. La majorité des planètes visitées étant peuplées d'indigènes primitifs, elles sont facilement converties. En effet, depuis la chute de l'Empire Goa'uld, les peuples anciennement soumis par ces derniers savent que les Goa'uld ne sont pas des dieux, mais de vulgaires parasites infectant les humains, ce qui a détruit les repères spirituels et religieux de ces civilisations. Elles sont donc particulièrement vulnérables à l'apparente sagesse des Prêcheurs et surtout à leurs pouvoirs quasi-divins (par exemple ils savent ressusciter les morts), et se convertissent à la religion des Ori sans résistance. À chaque fois qu'un Prêcheur des Ori visite une planète peuplée par des humains primitifs, il exécute le même plan. Peu après le départ du Prêcheur, une peste mortelle se répand sur la planète. Le Prêcheur revient quelques temps plus tard pour vérifier que son pardon et celui des Ori sont implorés par les humains.
Le Prêcheur éradique ensuite la peste et ressuscite les morts grâce à ses pouvoirs, prouvant définitivement la nature divine des Ori aux yeux des individus réfractaires. Cette tactique a été utilisée avec succès par un Prêcheur des Ori sur la planète anciennement gouvernée par le Goa'uld Qetesh (dont l'hôte était Vala). Dans le cas contraire, la civilisation rebelle est entièrement anéantie en quelques jours par la maladie.

Mais des civilisations technologiquement avancées se convertissent aussi, comme le Protectorat de Rand ou même une partie du peuple Jaffa. Gerak lui-même, leader des Jaffas adhéra à la cause des Ori et devint un Prêcheur des Ori. Lorsqu'un Prêcheur des Ori arrive sur une planète peuplée par des Jaffas qui refusent de se soumettre, il plante son bâton dans le sol et il détruit tout en quelques instants. La Terre refusant de se convertir, la peste des Ori y fut répandue. La Terre fut cependant sauvée in extremis par le Prêcheur Gerak, qui y éradiqua la Peste des Ori. Certains Goa'uld, qui se faisaient encore passer pour des dieux il y a quelques temps, se convertissent aussi. C'est le cas de Nerus.

La galaxie des Ori est très éloignée de la Voie Lactée. Le seul moyen qu'ils ont trouvé pour y faire venir une flotte spatiale est d'utiliser une gigantesque Porte des étoiles spatiale. Il y en a une qui fut construite dans notre galaxie dans l'épisode SG-1 09.06, mais elle fut détruite à temps par Vala. Les Ori ont finalement réussi à construire une autre "Superporte" qui permet à leur flotte, composée de quatre vaisseaux Ori, d'arriver dans la Voie Lactée à la fin de la saison 9 de Stargate SG-1.

Les Reetou sont déphasés de 180° par rapport à la longueur de nos particules, ce qui les rend invisibles, après la destruction de nombreux Reetou par les Goa'uld, des factions rebelles ont envoyé des équipes-suicides pour détruire tout les hôtes potentiels de la galaxie.

Planète : Reetalia

Aspect : Énormes insectes à six pattes et deux bras

Durée de vie : Inconnue

Communication : Grâce à Charlie

Personnage clé : La mère reetou de Charlie

Menace : La faction rebelle doit être considérée comme une menace. Mais les autres Reetou, sont pacifiques

Ennemis connus : Les Goa'uld

Force de la race : Les Reetou disposent d'une technologie étonnante et des armes très puissantes capables de fonctionner dans une autre phase que la leur, et la capacité de se cloner. Ils peuvent faire fonctionner des ordinateurs et des machines dans notre phase, et ils peuvent nous voir, même si nous ne les voyons pas.

Faiblesses : Les goa'uld et tok'ra perçoivent leur présence. Ils sont aussi détectés si une Arme Interphase projette sur eux un rayon direct.

Histoire :

La race alien qui habite la planète Reetalia a presque entièrement été éliminée par le génocide Goa'uld. Les quelques survivants sont divisés en deux groupes. Le groupe principal, l'Autorité Centrale de Reetou paraît engagé à reconstruire pacifiquement leur culture. Le deuxième groupe plus petit et plus extrémiste, appelé le Groupe Rebelle Reetou, est déterminé à attaquer et détruire les Goa'uld. Les rebelles projettent de détruire les Goa'uld en éliminant systématiquement toutes les races susceptibles d'être des hôtes convenables pour les symbiotes. Ce sont ces rebelles qui ont attaqué le SGC et causé la mort de deux personnes.

Depuis des générations, ils sont en butte à l'hostilité générale. Ils ont été pourchassés quasiment jusqu'à l'extinction. Leur faculté d'influencer les perceptions, leur seul moyen de défense, fait d'eux une cible pour les Goa'uld, curieux de savoir comment fonctionne ce talent.


Planète : Inconnue

Aspect : Gris et squelettique. Les Reols ont des extensions crâniennes épaisses, pas de nez, des yeux très enfoncés et une bouche-bec.

Durée de vie : Inconnue

Communication : Parlent la langue de SG-1

Personnage clé : Kaiael

Menace : Aucune

Ennemis connus : Les Goa'uld

Forces de la race : Pour se défendre, les Reols secrètent un élément chimique qui affecte le lobe frontal de leurs interlocuteurs, centre de la reconnaissance des visages. Ces aliens peuvent se faire passer pour quelqu'un d'autre. Ils guérissent aussi très rapidement.

Faiblesses : Piètres combattants, ils ne sont pas technologiquement avancés. Il en reste peu, mais un petit groupe a fondé une colonie sur une planète isolée. Ces survivants enterreront leur porte des étoiles dès que Kaiael les aura rejoints.

 

reols

Les Réplicateurs sont au départ présents sous la forme de robots ressemblant à des crabes mécaniques. Ces crabes sont construits uniquement à partir de blocs élémentaires dont les dimensions sont de l'ordre du centimètre. Ils tirent leur nom du fait qu'ils se nourrissent de tout ce qu'ils trouvent pour se répliquer. Cela fait qu'ils sont capables de se reproduire très rapidement.

Les Réplicateurs ont été créés par une androïde nommée Reese pour qu'ils lui servent de jouets. Mais elle en a rapidement perdu le contrôle. Leur force provient de leur capacité hors du commun à apprendre des technologies avancées, et ainsi à résister aux armes des espèces qui cherchent à les détruire, comme c'est notamment le cas des Asgard. Les armes évoluées à énergie n'ont aucun effet sur les Réplicateurs, alors que les armes primitives à projectiles peuvent casser les liaisons entre les différents blocs de base qui les constituent. En revanche, certains Réplicateurs, ceux à base du matériau présent dans la structure des vaisseaux Asgard, peuvent se reconstruire tout seuls une fois détruits par des armes à projectiles.

Lorsque SG-1 a découvert l'androïde Reese, ils l'ont ramenée sur Terre et ils ont essayé de l'étudier en la réactivant, mais ses jouets ont failli envahir la Terre. La seule solution a été de la désactiver. Le SGC l'a ensuite donnée aux Asgard. Ceux-ci, en tentant d'emprisonner les Réplicateurs de toute leur galaxie dans une bulle temporelle sur une de leurs planètes, ont été dépassés par les événements. Grâce à leur capacité phénoménale à absorber les autres technologies, les Réplicateurs ont assimilé la technologie de leur mère, Reese, et ils ont créé un nouveau Réplicateur utilisant des composants de taille minuscule et ayant une apparence humaine. Ils ont pu ainsi modifier le modificateur de temps pour l'accélérer au lieu de le ralentir. Composés de nano-blocs bien plus petits et évolués que ceux des Réplicateurs normaux, ils ont des capacités de régénération hors du commun et ils peuvent établir une interface entre leur esprit et celui d'un prisonnier en plongeant leur main dans la tête de ce dernier. Les armes à projectiles n'ont aucun effet sur cette nouvelle espèce de Réplicateurs humanoïdes. SG-1 a ensuite réussi à inverser à nouveau la technologie de dilatation du temps des Asgard et les Réplicateurs furent cette fois bel et bien piégés pendant plusieurs mois.

Les Réplicateurs ont été maintenus prisonniers dans une « bulle temporelle », bulle dont l'androïde Numéro 5 a réussi à se libérer alors que les siens étaient sur le point d'être engloutis par un trou noir créé par les Asgard pour s'en débarrasser définitivement. Jack O'Neill, grâce aux connaissances des Anciens, a pu élaborer une arme appelée disrupteur pour les combattre, arme qui fait désormais partie intégrante de l'arsenal Asgard. Un petit groupe de Réplicateurs, sous le commandement de l'androïde Numéro 5 et de RépliCarter (Réplicateur humanoïde qui possède l'apparence et la mémoire de Samantha Carter et qui a été conçu par Numéro 5) disparurent pendant un moment, le temps de se répliquer dans une autre galaxie. Puis ils décidèrent d'aller dans la Voie Lactée où RépliCarter prit le commandement en détruisant Numéro 5 et en s'immunisant du rayon disrupteur grâce à la naïveté des Terriens. Plus tard, les Réplicateurs lancèrent une grande offensive dans la Voie Lactée en attaquant aussi bien les Goa'uld que les Terriens. Mais ils furent finalement totalement vaincus grâce à une arme des Anciens se trouvant sur Dakara et grâce au virus informatique (inventé par le Goa'uld Nerus sous les ordres de Baal) permettant d'ouvrir toutes les portes des étoiles de la galaxie en même temps.

Les Shavadaï sont probablement des descendant d'une ancienne tribut de mongols nomades de la Terre, les Chagataï. Leur culture ressemble à celle de ce peuple. Comme lui, ils vivent en tribus et commercent avec les autres communautés.

Planète : Simarka (P3X-593)

Aspect : Ils portent de longues tuniques sur des jupes ou pantalon.

Durée de vie : Environ 65 ans.

Communication : Parlent la langue de SG-1, et des dialectes tribaux.

Personnages clé : Moughal, Abu, Nya et Turghan.

Menace : La tribu des Shavadaï n'est pas une menace, même si d'autres tribus comme les Thougaï ne sont pas amicales.

Ennemis connus : Nombreuses querelles entre les tribus.

Forces de la race : Les Shavadaï ont développé un anesthésique naturel. Ils sont d'habiles cavaliers, et sont doués pour l'armement, le tissage et le commerce.

Faiblesses : Les affrontement entre les tribus de Simarka. Ce peuple continue à vivre selon ses anciens préceptes, interdisant aux femmes de parler librement ou de montrer leur visage.

« Tok'ra » signifie littéralement « contre Râ ». Les symbiotes membres du mouvement Tok'ra sont tous nés de la reine Egeria. Elle pensait que partager paisiblement son existence avec un hôte était préférable à en prendre le contrôle de force.

Aspect : Humain, avec un symbiote ressemblant à un serpent

Durées de vie : Variable. Le symbiote peut vivre des siècles

Communication : Parlent le goa'uld, la langue de SG-1 et les langues locales

Personnages clés : Martouf, Selmak, Garshaw, Anise, Per'sus, Malek, Kanan

Menace : Bien qu'alliés de la Terre, ils servent d'abord leurs intérêts

Ennemis connus : Les Goa'uld

Forces de la race : Ils ont une mémoire génétique des hôtes et des symbiotes précédents. Dotés d'une technologie avancée, ils cherchent à s'infiltrer dans les rangs goa'uld. Ils possèdent un large réseau d'espion.

Faiblesses : Comme ils refusent de prendre un hôte de force, trouver de nouveaux corps pose problème. De nombreux Tok'ra meurent lors du décès de leur hôte. Et le nombre de Tok'ra ne peut plus augmenter, car leur reine Egeria est morte.

Autres caractéristiques :
Contrairement aux Goa'uld, pour lesquels l'hôte n'est plus libre car sous contrôle total du Goa'uld, l'hôte d'un Tok'ra peut reprendre le contrôle de son corps à tout moment. Tout comme l'hôte et le Goa'uld, l'hôte et le symbiote partagent leurs connaissances. Enfin, les Tok'ra ont mis au point une technologie permettant d'extraire une larve d'un hôte sans tuer l'hôte. Ces derniers forment donc une résistance contre les Goa'uld , et forment une alliance avec la Terre.

Origine des Tok'ra:
A l'origine des Tok'ra, on trouve Egeria, une reine Goa'uld qui n'avait pas les intentions de conquête et la soif de pouvoir des autres Goa'uld. Les Goa'uld disposant d'une mémoire génétique, sa descendance hérita de ces particularités. Dans l'épisode Cure (6e saison), on apprendra que cette reine n'était pas, comme le pensaient les Tok'ra, morte mais retenue prisonnière par les Pangarans, un peuple extraterrestre qui se servait d'elle afin de fabriquer un remède leur permettant d'avoir un système immunitaire renforcé.

Alliance:
Les Tok'ra seront amenés à créer une alliance avec les humains de la Terre afin de combattre les grands maîtres Goa'uld. Samantha Carter, membre de l'équipe SG-1, sera l'hôte du Tok'ra Jolinar pendant quelque temps, puis Selmak prendra pour hôte Jacob Carter, le père de cette dernière, le sauvant ainsi d'un cancer. Ceci renforcera encore les liens entre ces deux peuples. Réussissant petit à petit à convaincre les Jaffa que les Goa'uld ne sont pas des dieux en dépit de leurs pouvoirs, liés à leur technologie, des groupes de Jaffa vont se rebeller et venir grossir les rangs de l'alliance. L'alliance sera donc composée de Tau'ri (humains de la Terre), de Tok'ra, et de Jaffa.

SG-1 a rencontré un petit groupe de Tollan, une race technologiquement avancée, sur P3X-7763, planète victime d'une catastrophe naturelle. Les aliens sont devenus des réfugiés sur la Terre, jusqu'à ce que les Nox les aident à rejoindre leur nouveau monde, Tollana.

Planète : Tollan (P3X-7763), puis Tollana

Aspect : Humain

Durée de vie : inconnue

Communication : Parlent la langue de SG-1

Menace : Les Tollan sont considérés comme des alliés, même si le haut chancelier Travell s'apprêtait a trahir la Terre pour assurer la sécurité de son peuple face aux Goa'uld.

Ennemis connus : Les Goa'uld

Force de la race : Race très avancée, les Tollan possèdent une technologie leur permettant de traverser la matière solide. Ils ont même construit leur propre porte des étoiles. Leurs canons à ions peuvent détruire un vaisseau-mère goa'uld.

Faiblesses : Ils ont offert une source d'énergie illimitée aux habitants de la planète voisine, Serita. Le résultat a été catastrophique pour les deux planètes.
Anubis a pu développer des boucliers impénétrables par leurs canons à ions. On pense qu'il a détruit Tollana.

 

Histoire :
Ils habitaient originellement sur la planète Tollan mais ont dû fuir celle-ci. En effet, ils ont transmis leur technologie, et notamment leur connaissance de l'énergie nucléaire, aux habitants d'une planète voisine en pensant qu'elle serait utilisée à des fins pacifiques. Mais ceux-ci l'ont utilisée pour créer de puissantes armes, ce qui a conduit à l'explosion de leur planète. L'orbite de Tollan a alors été légèrement déviée : la planète s'est rapprochée de son soleil et a subi une série de catastrophes climatiques. Les Tollans ont alors décidé de faire migrer toute leur population vers une nouvelle planète, Tollana, et de détruire la porte des étoiles de Tollan pour que plus personne n'accède à cet enfer.
Une fois la population évacuée, un petit contingent est resté sur Tollan pour détruire la porte. Ils ont cependant été très affaiblis par l'atmosphère chargée de cendres à cause de l'activité volcanique. C'est au moment où ils agonisaient que l'équipe SG-1 les a découverts et sauvés en les ramenant sur Terre. Le porte de Tollan fut détruite peu de temps après par une coulée de lave. Ce contingent fut finalement amené sur Tollana par les Nox, une race alliée des terriens.

C’est une race primitive, sortie de la même soupe prébiotique que les Goa’uld, qui en firent leurs premiers hôtes et esclaves. Les Unas libres vivent en tribus commandées par un mâle alpha, et ils se méfient beaucoup des autres races. Ils attaquent et tuent tout étranger perçu comme une menace potentielle.

Planète natale : P3X-888

Aspect : Humanoïdes reptiliens grands et musclés au crâne à crêtes, leurs ongles ressemblent à des griffes

Durée de vie : Inconnue mais ils peuvent survivre des siècles

Communication : Ils utilisent un langage simple d’environ soixante-dix mots usuels

Figures-clés : Chaka, qui devint l'ami de Daniel Jackson lors de l'épisode
04.08 ; Plastron de Fer, chef d'un clan d'Unas sur P3X-403

Statut : Hostiles envers les étrangers. Certains Unas sont des hôtes de Goa’uld

Ennemis : Les Goa’uld et les humains préindustriels rencontrés par SG-1 lors de l'épisode 05.07, qui utilisaient les Unas comme des esclaves

Forces : Capables de maîtriser la plupart de leurs ennemis. Excellents pouvoirs de régénération. Peuvent survivre grâce à de longues périodes de sommeil

Faiblesses : Stade d’évolution primitif. Leur intelligence très limitée et leurs capacités de communication réduites en font la proie aisée des civilisations plus avancées

 


« Unas » signifie l'« unique ». Les légendes Goa'uld racontent que Unas fut le premier hôte de larves parasites Goa'uld du fait des caractéristiques physiques de la race, offrant des conditions optimales pour la survie de la larve. Les caractéristiques physiques de Unas, alliées aux capacités de régénération des larves Goa'uld constituent une association redoutable.
Paradoxalement, Unas n'est pas unique mais désigne en fait la race d'Extraterrestres primitifs asservis autrefois par les Goa'uld. L'existence de Unas semble être une légende que l'on raconte parmi les rangs de Jaffa à la solde des Goa'uld.
Cependant lors de l'épisode « Le marteau de Thor », Teal'c, qui est un Jaffa, va affronter un individu de la race des Unas dans le labyrinthe de Thor et constater qu'il ne s'agit pas d'une légende mais d'une réalité. L'équipe SG-1 rencontre à nouveau un Unas parasité par un Goa'uld dans l'épisode « Démons ». Elle rencontra encore de nombreux Unas, non parasités cette fois, dans trois autres mondes.

 


Les Unas furent en fait les premiers hôtes des Goa'uld parce que leur monde d'origine est le même que le monde d'origine des Goa'uld. La race des humains fut ensuite préférée à celle des Unas pour constituer des hôtes pour les larves Goa'uld du fait de son potentiel intellectuel, point faible des Unas.

 


Infecté par un Goa’uld, un Unas acquiert tout le savoir de celui-ci. Mais à l'état sauvage, comme c'est le cas sur les planètes P3X-888 et P3X-403, les Unas restent des êtres très primitifs, vivant en clan patriarcal, donc soumis à un mâle Unas dominant.
Leur langage se limite à une cinquantaine, peut-être une centaine de mots, le plus souvent composés de deux ou trois syllabes.
Malgré tout, ce peuple a acquis une certaine connaissance vis-à-vis des Goa’uld, dont ils se protègent par le port d'un collier autour du cou, pour empêcher toute infection. Accessoirement, les larves de Goa’uld leur servent de nourriture.